Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/03/2017

Du nouveau à propos des rites funéraires chez les chimpanzés

 

CHIMPANZEE_primates
Young chimpanzee {Pan troglodytes schweinfurthii} Virunga NP, Congo
 

31/05/2016 – 05H30 Sciences (Breizh-info.com) – Plusieurs rites funéraires chez les chimpanzés ont été filmés depuis le début d’année : toilettage post mortem, veillée funéraire et manifestations collectives de deuil. Ces vidéos scientifiques enfoncent le clou de l’antispécisme dans un débat en pleine effervescence.

Ce débat a pris une ampleur toute récente dans les pays francophones très conservateurs sur ce sujet et hostiles au droit des animaux. Généralement, les considérations juridiques sur le droit des animaux à être traités avec respect s’appuient sur la capacité de ces derniers à ressentir des sentiments “humains”. Or, toutes les limites traditionnellement admises entre humain/animal se brouillent avec l’avancée des sciences du comportement animal.

Empathie, compassion, tristesse et deuil sont donc exprimés aussi bien par les humains que par les animaux, et démontrés par une série d’articles récents. Ainsi American Journal of Primatology publie une étude décrivant les comportements des chimpanzés face à la mort d’un de leur congénère et conclue que les manifestations se déclinent en fonction de la richesse des liens sociaux entretenus entre le défunt et les membres de son groupe: il existe des degrés d’attrition, des périodes de recueillement collectif et des attentions envers le corps du défunt (dépouillementu, nettoyage des dents avec des brins d’herbe, caresses).

 

Face à la mort mais aussi face à la fin de vie, l’article Pan Thanatology rédigé par l’équipe menée par James R. Anderson, décrit les attentions et le soutien témoigné par un groupe de Chimpanzés envers une femelle malade et mourante comme étant “proche des réponses humaines” : ils tentent de lui ménager un confort de fin de vie.

Le célèbre Max Planck Institute liste dans un article visible ici les types de réaction face au deuil d’un proche chez les chimpanzés. Plusieurs réactions diffèrent, du processus de groupe quand l’individu était bien intégré ( regroupement de toutes les familles, inspection du corps, minute de silence ) ou un intérêt moindre et individualisé quand il l’était moins.

Pour aller plus loin :

Rites religieux chez les Primates :

http://www.breizh-info.com/2016/03/08/40142/primates-etre...

Toilettage post mortem (New Scientist) :

https://www.youtube.com/watch?v=pp51c-A-WGg

Vidéo du centre zambien de refuge et d’étude Research Chimfunshi :

https://www.youtube.com/watch?v=lcJPaHFbsc0

crédit illustration jointe : Credit: Jabruson/naturepl.com

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2016 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

 

 

 

Écrire un commentaire