Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/01/2018

#Nano - Impossible de les voir, pourtant elles sont partout

1508444755.jpg

M&M's, Ducros, Maxwell, Casino, Aquafresh, Avene… Et encore une fois, une nouvelle étude vient de démontrer que les industriels dissimulent massivement des nanoparticules dans des produits alimentaires et cosmétiques de consommation courante. Ces substances dangereuses devraient en effet être indiquées avec la mention [nano] sur l'étiquette, comme l'exige la loi depuis 2014.

Pour comprendre ce nouveau sujet et vous donner les outils pour vous protéger de ces substances dangereuses, lisez l'excellente BD réalisée par Géraldine Gramon, en collaboration avec plusieurs ONG dont Agir pour l'environnement. Ici :

https://www.agirpourlenvironnement.org/partage/bd-nano.html

 

Drôle, pédagogique, simple et intelligente, cette BD vous permettra de mieux saisir la question des nanomatériaux qui peut parfois paraître complexe…

Les nanos sont présents dans notre vie quotidienne à tous :

alimentation,
cosmétiques,
peintures,
articles de sport
médicaments …

Il est fondamental de mieux comprendre ce sujet pour mieux agir !

N'oubliez pas de partager cette BD dans votre entourage ! Plus nous serons nombreux à être informés, plus il sera difficile aux industriels de cacher ces substances dans leurs produits !

Depuis qu'Agir pour l'environnement a lancé l'alerte en juin 2016, les choses ont progressé :

La Répression des Fraudes a enfin lancé une vaste enquête en 2017 et les résultats qui commencent à sortir confirment le mensonge généralisé des fabricants.
Les industriels sont de plus en plus nombreux à cesser d'utiliser les additifs qui font polémique (voir la liste verte infonano.org)
La question nano figure de plus en plus dans le débat public, grâce notamment à la mobilisation citoyenne dont vous êtes les acteurs.

 

Les nouvelles sont encourageantes mais beaucoup reste à faire :

Les pouvoirs publics doivent rester fermes et protéger la santé de tous et l'environnement.
Un moratoire est à mettre en place au plus vite pour se donner les moyens d'évaluer et d'encadrer ces substances dangereuses.

 

 

Et encore une fois, on peut aussi ne pas consommer du tout ou presque des produits de l'agro-industrie, c'est possible, c'est bon pour tout le monde, bon pour la planète ! Des alternatives existent et il faut les soutenir.

Pour en savoir plus sur les nanos, vous pouvez consulter la catégorie nanotechnologies, elle est alimentée depuis......2007 :

http://delitdepoesie.hautetfort.com/nanotechnologies/

 

 

 

 

Écrire un commentaire